Melchisedech et Saladin


Cette nouvelle raconte l'histoire de Saladin , sultan de l'Egypte et de la Syrie , un homme très riche , puissant et sage , qui dans la dernière période de sa vie était en difficultés financières . Il pense réussir à obtenir l'argent dont il avait besoin en le demandant au juif Melchisedch un usurier avare d' Alexandrie , grâce à une ruse . Ainsi il l'appelle devant lui et lui demande laquelle parmi les religions juive, sarrasine et chrétienne était à son avis, la vraie. Mais Melchisedech qui était un homme très fidèle au judaïsme mais aussi très rusé, se rend immédiatement compte que sa réponse pourrait contrarier le sultan et tomber ainsi dans un piège. Mais étant obligé à donner une réponse, il décide de lui raconter une nouvelle dans laquelle on dit d'un homme riche qui avait une très belle et précieuse bague et que à sa mort l'aurait reçue son fils en héritage, mais pour la mériter , il aurait dû démontrer d'être son digne héritier . La précieuse bague vient transmise pendant de nombreuses générations jusqu'au moment où, un de ses descendants , qui ne savait pas à qui des trois enfants donner la bague , puisque tous les trois étaient dignes de ' héritage , en fait refaire deux copies parfaites par un orfèvre . Chacun des trois enfants reçoit de son père en secret une bague qu'il pense être la vraie , mais quand le père meurt, chacun des trois enfants prend sa propre bague comme témoignage qu'il avait le droit à l 'héritage . Cette histoire sert à l'usurier pour faire comprendre au sultan que, comme la question de l'héritage de l'homme riche était encore irrésolue , de la même manière à ce moment on ne pouvais pas savoir laquelle, des trois religions , était la vraie. À ce point, Saladin admiré par l'intelligence de Melchisedech, lui dit la vérité . Ainsi le juif prête l'argent qui servait au sultan , qui les lui rend en ajoutant de magnifiques cadeaux et le considère pour toujours un ami digne d'une grande considération