Le visage parfait

..........................................................................................................................

Il était une fois un pantin de papier qui n'avait pas de visage. Il était parfaiement découpé et tout son corps peint, excepté le visage. Cependant, il avait un crayon dans la main afin qu'il puisse choisir le type de visage qu'il voudrait avoir. Quelle chance ! Il a donc passé la journée à demander à chaque personne qu'il rencontrait :

- Comment est le visage parfait ?

- Un visage avec un grand bec, répondirent les oiseaux.

- Non, non, pas de bec, dirent les arbres, le visage parfait est plein de feuilles.

- Oublie le bec et les feuilles, interrompirent les fleurs. Si tu veux un visage parfait, remplis-le de couleurs.

Ainsi, tous ceux qu'il rencontra, qu'ils furent animaux, rivières ou montagnes, l'incitèrent à remplir son visage avec leur propre forme et couleurs.

Mais alors que le pantin s'eut déssiné un bec, des feuilles, des couleurs, des cheveux, du sable et milles autres choses, finalement personne n'aimait un tel visage. Et il ne pouvait rien effacer !

Puis, en pensant à l'opportunité gâchée d'avoir un visage parfait , le pantin passa des jours à pleurer.

- Je voulais seulement un visage qui plaise à tout le monde, dit-il. Et regarde quel désastre !

Un jour, un petit nuage entendit ses plaintes et s'approcha de lui pour lui dire :

- Bonjour pantin ! Je crois que je peux t'aider. Comme je suis un nuage et que je n'ai pas de forme, je peux faire le visage que tu veux. Que penserais-tu si je changeais de visage jusqu'à ce que tu en trouve un qui te plait ? On pourra surement t'arranger un peu.

Le pantin apprécia l'idée et le nuage fit pour lui tous types de visages. Malheureusement, aucun n'était assez parfait.

- Tant pis, dit le pantin au moment de se quitter, tu as été un ami formidable.

Puis il l'enlaça si tendrement que le nuage se mit à sourire de part en part, heureux d'avoir pu l'aider.

C'est alors qu'au même moment, le pantin dit :

- Ça ! Ça, c'est le visage que je veux ! C'est un visage parfait !

- De quoi parles-tu ? Demanda le nuage surpris. Je ne fais plus rien maintenant

-Mais si ! Celui que tu as fait lorsque je t'ai enlacé … Où lorsque je te chatouille ! Regarde !

Le nuage se rendit compte qu'il parlait de son grand sourire. Alors tous les deux ils prirent un crayon pour déssiner, sur le pantin de papier, un sourire si grand qu'il recouvrait dix fois le bec, les cheveux, les couleurs et les fleurs.

Et effectivement, ce visage était le seul qui plaisiat à tout le monde car il contenait l'ingrédient secret des visages parfaits : un grand sourire qui ne s'éffacera jamais.