Le Prince crabe


Un pauvre pêcheur fauché n’arrive pas à donner à manger à sa famille et il espère, ayant-il trouvé un gros crabe, de le vendre au roi et en tirer une belle somme.

La princesse passionnée d’animaux aquatiques, demande à son père de l’acheter pour son vivier. Le bassin a des raccordements souterrains et la jeune, grâce à l’intervention d’un vagabond, découvre que le crabe tous les jours nage dans ces galeries pour arriver dans un lieu où une fée lui permet de se métamorphoser moméntanément en homme et manger. La princesse tombe amoureuse de l’homme (en réalité un jeune prince) elle s’introduit dans la coquille vide du crabe et le surprend quand il rentre. En cachette de la fée ils se conviennent pour libérer le prince de l’enchantement : elle devra chanter sur les rochers et quand la fée, qui aime le beau chant, sortira de la mer et lui demandera de continuer, elle devra continuer à condition de recevoir en échange la fleur qu’elle a entre ses cheveux. Dans cette manière le jeune sera délivré de l’enchantement. Ils font donc comme ça, la princesse organise le concert avec huit demoiselles et elle s’empare de la fleur.  À la fin de l’histoire les parents du prince demanderont la main de la princesse. Le roi, mal prend la chose parce qu’il ignorait tout ; il appelle sa fille, celle-ci arrive en courant et se jette dans les bras du prince :- Celui-ci est mon époux, celui-ci est mon époux !- et le roi comprend qu’il n’y avait autre à faire qu’arranger le mariage au plus vite.