Le coupable dévoilé


Il ya bien longtemps vivait dans un village un boulanger célèbre pour son pain. Mais un jour, il lui semblait que les morceaux de beurre qu'il venait d'acheter d'un paysan étaient trop légères et il les mit sur la balance. Et, que voir? Au lieu d’un kilo, chaque morceau pesait seulement 800 grammes. En colère, l'homme se hâta au tribunal, affirmant que le paysan trompait les gens et exigeant, bien sûr, qu’on le punisse.
À peine deux heures passèrent et le paysan a été amené devant le juge, qui le menaça:
- Si c’est vrai ce que dit le boulanger, que vous trompez les gens au poids, je vous mettrai immédiatement en prison.
- Permettez-moi d'être pardonné - dit le paysan - mais je suis innocent.
- Comment osez-vous mentir? – sauta le boulanger. Aujourd'hui même j'ai acheté ces morceaux de beurre de vous. Monsieur le juge, vous devez enfermer ce charlatan, qui a essayé de me tromper!
- C'est vrai, l'homme? - A dit le juge. Est-ce votre beurre?
- C’est le mien, cependant, voyez-vous, je n'ai pas beaucoup d'argent. J'ai acheté une balance, mais je n'ai pas eu assez d'argent pour acheter aussi les poids, donc je mets du beurre sur un bras de la balance et sur l'autre je mets un pain du boulanger, qui - dit-il - a un kilo. Maintenant, si le pain du boulanger n’a pas eu un kilo, à qui est-ce la faute?
En entendant cela, le juge a immédiatement pesé un pain et, en fait, il n’avait que 800 grammes.
À la place du paysan, le vrai coupable entra dans la prison, le boulanger, qui non seulement trompait les gens, mais voulait être sévèrement puni celui qui aurait fait…exactement comme lui.
"Rien n’est plus injuste que quand on veut tromper les autres."