La légende de la fleur «Ne m’oublie pas»


On dit que lorsque toutes les fleurs ont poussé, La Fée des fleurs avait mis à chacune un nom; mais elle en a oublié une. Les fleurs qui ont reçu leur nom étaient des plus heureuses. Celle oubliée, était fâchée et y réfléchissait dans une vallée, près d’une rivière.

Elle pleurait à verse sans comprendre pourquoi elle était mois aimée que ses sœurs et les larmes se mêlaient avec les gouttes espiègles de la rivière.

Un jour, en sortant à la promenade à travers un champ reverdi et orné de fleurs, La Fée des fleurs se réjouit bien quand elle a vu que toutes les fleurs souriaient, heureuses pour avoir reçu leurs noms. En descendant le versant de la clairière vers la rivière qui susurrait merveilleusement, La Fée trouva la petite fleur triste qui ne cessait pas de pleurer. Elle lui demanda éblouie:

- Mais, toi, belle et délicate fleur pourquoi est-tu en larmes et tu soupires pendant que toutes tes soeurs se réjouissent ?

- Mais comment ne pas pleurer et gémir lorsque toutes mes soeurs ont reçu un joli nom tandis que moi tu m’as oublié, répondit la petite fleur, en se lamentant. En écoutant la réponse, La Fée se demanda comment elle avait pu l’oublier, elle, si belle et si délicate.

- Laisse, ma chérie, ne te fâches plus. Jusqu’ à ce que le soleil se couche, tu auras aussi un nom.

Et, après avoir dit ces mots, La Fée devint invisible. Elle rentra au palais, se conseilla avec les autres fées et fit appeler la fleur oubliée pour lui dire:

- Tu n’a pas pu oublier que j’avais omis de te choisir un nom, c’est pourquoi depuis aujourd’hui tu t’appelleras: «Ne m’oublie pas».

Et depuis, dans plusieurs régions du monde cette petite fleur s’appelle «Ne m’oublie pas».

 

Ciubotaru Maria, la VIIIème C