Cecco Angiolieri et Cecco Fortarrigo


Cecco Angiolieri décide d'aller à Ancona chez le cardinal, arrivé en ville, comme ambassadeur du Pape, il porte avec soi, comme serviteur, Cecco Fortarrigo. Après avoir acheté avec son argent de poche de six mois un cheval et des vêtements élégants, il part emportant avec lui un sac avec de l'argent. Après 40 km ils s'arrêtèrent dans une auberge de la ville de Buoncovento pour se reposer. Après avoir mangé l'Angiolieri va se reposer et dit à son ami de le réveiller dans l'après midi. Fortarrigo va dans la taverne où il joue tout son argent et ses vêtements, en restant en chemise. Après il va dans la chambre où se trouve son ami, qui dort, et lui vole tout son argent, qu'il joue et il perd à nouveau. Angiolieri se réveille, s'habille et il va chercher le patron pour le payer, mais il s'aperçoit qu'on lui a volé tous l'argent, il monte sur son cheval et part. Fortarrigo le court après en criant à certains paysans " Attrapez-le ! ", les paysans lui croient et font descendre Angiolieri du cheval et ainsi Fortarrigo en l'accusant de déloyauté, le déshabille et il se rhabille avec ses vêtements et après il monte vers Siena. Angiolieri en portant des vêtements empruntés, se fait héberger chez ses parents de Corsignano.