Gambara


Il était une fois un roi qui avait perdu un précieux anneau. Tenez, regardez-ici,regardez là-bas, n'est pas trouvé. Il a lancé un avis que si un astrologue peut dire où il est, il le fait riche pour la vie.

Il était un paysan sans le sou, qui ne savait ni lire ni écrire, et il s’appellait Gambara.

- Il sera donc difficile d'être un astrologue? - Il se dit. - Je veux essayer. Et il alla trouver le roi

Le roi lui a pris par la parole, et l'enferma pour étudier dans une pièce. Dans la salle il y avait seulement un lit et une table avec un grand LIBRACCIO de l'astrologie,un stylo et du papier et de l'encre. Gambara assis à la table il se mit à feuilleter le livre sans rien comprendre et il fit des signes avec le stylo. Comme il ne saivait pas comment l'écrire, il a fait des signes très étranges, et les serviteurs qui venaient deux fois par jour pour lui apporter de la nourriture, ils ont pensé qu'il était un astrologue très sage.

Ce sont ces serviteurs qui ont volé la bague, et avec la conscience coupable qu'ils avaient, les regards de travers qui Gambara leur adressait chaque fois qu'ils entrèrent, pour se donner l'air d'un homme d'autorité, ces regards leur semblaient suspectes. Ils ont commencé à avoir peur d'être découvert et ils ont commencé a lui montrer plus de respect, et d’attention: - Oui, Monsieur astrologue! Commandes, M. astrologue!

Gambara, qui astrologue n’ était pas, mais agriculteur, et donc espiègle, il a immédiatement pensé que les serviteurs devraient savoir quelque chose de l'anneau. Et il pensait de leur faire tomber dans une tromperie.

Un jour, le temps qu'ils lui ont apporté le déjeuner, il se cacha sous le lit. Maintenant, entra le premier serviteur, et il ne vit personne.

De sous le lit gambara dit à haute voix: -et un - Le serviteur a quitté l'appartement et se retira épouvanté!.

Il est entré le deuxième serviteur, et il entendit une voix qui semblait venir du sous-sol: - Et deux! - Et il s'enfuit aussi. Il entra le troisième, - Et trois!

Les serviteurs se sont consultés : - Nous sommes maintenant découverts, si l'astrologue nous accuse au roi, nous sommes condamnés. Alors ils ont décidé d'aller chez l’astrologues et avouer le vol.

- Nous sommes des gens pauvres, - lui dirent, - et si vous dites au roi ce que vous avez découvert, nous sommes perdus. Voici ce sac d'or, s'il vous plaît ne nous trahirez pas.

Gambara prit le sac et dit: - Je ne vous trahira pas, mais vous faites ce que je vous dis. Prenez l’anneau et laissez-le avaler par la dinde qui est là-bas dans la cour. Alors laissez-moi faire.

Le lendemain Gambara alla trouver le roi et lui dit que, après de longues études je sais où est l'anneau.

- Où est-il? -

- Il a été avalé par une dinde. - Il a été vidé la dinde et on a trouvé l'anneau. Le roi rempli de richesses l'astrologue et il a donné un dîner en son honneur, avec tous les Comptes, les Marquises et les Barons du royaume.

Parmi les nombreux plats apportés à la table il était une assiette de crevettes. Vous devez savoir que dans ce pays personne ne connaissez pas les crevettes et c'était la première fois que on les voyaient, un cadeau d'un roi d'un autre pays.

- Vous qui êtes astrologue, - le roi dit à l'agriculteur, - vous devez savoir me dire comment vous vous appelez ces petits qui sont ici dans l’assiette.

Les pauvres de bêtes comme ça il n'avait jamais vu ou entendu parler .

Et il se dit à voix basse: - Ah, Gambara, Gambara ... tu es tombé mal!

- Bravo! - a dit le roi qui ne connaissait pas le nom réel de l'agriculteur.

- Vous l'avez deviné: celui est le nom : crevettes! Vous êtes le plus grand astrologue du monde.

 

Fin